Si les adultes subissent souvent le stress de notre vie moderne, l’anxiété des enfants reste parfois incomprise et pourtant ils en souffrent.

L'anxiété d'un enfant peut engendrer son isolement.

L’anxiété d’un enfant peut engendrer son isolement.

La crainte et la peur sont des sentiments auxquels l’enfant est confronté lors de sa croissance et son développement. Ces sentiments sont normaux, voir même essentiels pour son apprentissage et sa maturité. Mais lorsque l’angoisse exerce une telle pression qu’elle en devient un handicap important et durable pour l’enfant, on parle de trouble anxieux. L’anxiété se manifeste de différentes manières et selon l’âge de l’enfant. Les enfants peuvent souffrir de palpitations, de sueurs, de tremblements, de maux de ventre, de fuites urinaires, de maux de tête, de nausées, de difficultés à s’endormir, de troubles du comportement comme les tics, comme le clignement des yeux, ou de mouvements involontaires du visage et du cou.

Très vite les enfants sont plongés dans le quotidien et ne savent plus où donner de la tête. A l’école, il faut apprendre, mémoriser, découvrir, participer… À la maison, il faut toujours faire vite, se dépêcher. Les enfants ont besoin d’apprendre à faire des pauses pour se ressourcer, à savoir écouter leur corps. Les enfants qui auront pris cette habitude s’en serviront toute leur vie, et notamment dans leur vie professionnelle, et surtout la transmettront à leurs enfants.

Pourquoi la naturopathie ?

Le naturopathe se doit de rechercher l’origine d’un trouble. Dans le cas des enfants anxieux, plusieurs pistes peuvent être dégagées afin de les aider efficacement. Bien entendu, chaque enfant est différent et notre histoire nous appartient, c’est pourquoi il convient d’échanger avec votre naturopathe afin de déterminer une piste de travail individuelle pour chaque enfant. Le plus souvent, il pourra être intéressant de commencer par regarder le mode de vie à la maison : télévision, sommeil, activités extérieures, disponibilité des parents…

Hippocrate, un des pionniers de la naturopathie, soutenait « Que ton aliment soit ton seul médicament ». Personne ne conteste que l’alcool consommé par une personne, même équilibrée physiquement et mentalement, va affecter son comportement psychique. Pourtant lorsqu’il s’agit d’alimentation, l’idée semble plus difficile à admettre. Concernant les troubles anxieux, plusieurs recherches sont en cours et les dernières études sont porteuses d’espoir. Pour protéger leur enfant, les parents peuvent, par exemple, privilégier des aliments d’origine biologique non raffinés, exempts de produits chimiques et de conservateurs de synthèse, car l’ingestion de certaines molécules peut affecter les fonctions neurologiques. Les aliments riches en « bons gras » protègent également le cerveau. Les enfants ont particulièrement besoin d’acide gras de bonne qualité pour leur développement cérébral, afin que les cellules communiquent correctement entre elles dans l’organisme, elles doivent être en bonne santé. Or elles sont essentiellement composées d’acides gras. Les omégas 3 sont indispensables pour les enfants stressés car ils entretiennent le bon fonctionnement cognitif (mémoire, concentration). À l’inverse, le sucre raffiné est souvent mis en cause dans la survenance de nombreuses pathologies, et les enfants anxieux sont souvent addicts au sucre, c’est pour eux un signe de réconfort, de sécurité et de plaisir.

Une autre piste de travail pour le naturopathe sera la flore bactérienne de votre enfant. La flore intestinale participe à la digestion et à l’absorption des nutriments, est une barrière pour les virus, contribue au système immunitaire, neutralise un certain nombre de toxines comme le foie, contrôle les inflammations de l’organisme, régule le stress en agissant sur le système endocrinien-hormonal… Le naturopathe peut faire un bilan avec vous en étudiant le mode de naissance et d’allaitement, les antécédents médicaux de l’enfant, la prise d’antibiotiques… Si la flore bactérienne de votre enfant a été mise à mal, la prise de probiotiques peut donner des résultats rapides et efficaces sur les troubles anxieux tels que colère, tics, nervosité, troubles de l’endormissement…

Comment soulager les enfants anxieux et les aider ?

Produits naturels ou thérapies énergétiques

Des produits naturels ou des thérapies énergétiques permettent de soulager efficacement et rapidement les enfants. Par exemple, les Fleurs de Bach sont très intéressantes pour les enfants car elles ne sont pas des médicaments, ce sont des remèdes naturels, utilisables par tous, et permettant à chacun de dépasser des blocages émotionnels momentanés ou des habitudes comportementales installées et qui les gênent dans leur quotidien.

Huiles essentielles pour enfants et phytothérapie

Sur 300 huiles essentielles, environ 50 sont autorisées par l’AFSSAPS (agence française des médicaments et des produits de santé) pour être utilisées sur les jeunes enfants. Il s’agit donc d’une solution naturelle pour calmer les symptômes dont souffrent les enfants en cas de stress et d’anxiété : maux de ventre, problèmes de peau, angoisse… Cependant, certaines huiles sont dangereuses, et il convient toujours de demander conseil à votre naturopathe ou à un professionnel de l’aromathérapie. La phytothérapie permet de soulager les maux des enfants en toute sécurité grâce aux plantes. Elle est développée sous différentes formes pour être adaptée à l’âge de l’enfant. Les bourgeons de tilleul : Tilia tomentosa favorisent l’endormissement et la qualité du sommeil, calment la surexcitation, le ressassement mental et les angoisses.

Relaxation et méditation pour enfants

Enfin, les enfants peuvent apprendre très tôt des méthodes de relaxation pour être en mesure de gérer leur stress. Ces techniques deviennent alors très vite naturelles pour eux. Par exemple, la méditation ou pleine conscience, la cohérence cardiaque, l’art thérapie sont des outils efficaces et intéressants pour accompagner et aider les enfants à franchir certaines étapes difficiles qu’ils rencontrent. Ces méthodes peuvent être inculquées aux enfants dès leur plus jeune âge afin qu’ils choisissent leur outil préféré et qu’il devienne leur compagnon pour la vie. Ces méthodes jusque-là très utilisées aux Pays Bas se développent actuellement en France dans certaines écoles primaires.

En s’exerçant à ce type d’exercice, l’enfant apprend à écouter son corps et à faire des pauses lorsqu’il en ressent le besoin.

Votre naturopathe pourra vous conseiller des solutions naturelles et beaucoup d’outils de relaxation très ludiques à partager avec votre enfant.

« Si la méditation était enseignée à tous les enfants âgés de 8 ans sur la terre, nous ferions disparaître la violence du monde, en une génération. » LE DALAÏ-LAMA

N’hésitez pas à me consulter pour en savoir plus.
Gaëlle Lévêque, naturopathe à Landivisiau.